Carlo GOLDONI, L’imprésario de Smyrne

10,00

  • 200 pages, format poche 18 x 10 cm, broché
  • bilingue italien-français
  • préface, notes et chronologie
Catégorie :

Description

Par cette satire du milieu de l’opéra, représentée à Venise en 1761, Goldoni nous donne, au-delà du rire provoqué par les excentricités des chanteurs, une vue exceptionnelle du monde du spectacle dans l’Italie du dix-huitième siècle. Des divas aux castrats en passant par les agents, les machinistes, les costumes, la production et ses aspects financiers, tout y passe. Quelques scènes gardent même une actualité impressionante, tant nos spectacles lyriques ont gardé l’empreinte de cette époque.

Goldoni révise sa pièce en 1774 et la fait imprimer en prose, alors qu’elle adoptait le vers martellien dans sa première rédaction. Nous nous référons à cette deuxième version, en donnant des exemples de la première en annexe.