Carl Maria von Weber, From Chindara’s warbling fount I come

36,00

• Préface bilingue français
• Fac-similé du manuscrit autographe
• Réalisations d’Ignaz Moscheles et de Jean-Philippe Navarre
• 56 pages
• Format 31 x 24 cm
• Relié cousu, couverture cartonnée

Description

Le 26 mai 1826 eut lieu le dernier concert de Weber, au cours duquel il fit entendre une œuvre composée pour la circonstance, une mélodie pour soprano et piano intitulée From Chindara’s warbling fount I come. Épuisé par la maladie et la création d’Oberon pendant les semaines précédentes, Weber ne nota que la partie de chant et quelques bribes de l’accompagnement qu’il improvisa lors du concert. La présente édition comporte une préface détaillée sur les circonstances de composition et la transmission du manuscrit, le fac-similé du manuscrit autographe et deux réalisations, celle d’Ignaz Moscheles et celle de l’éditeur.

On the 26th of May 1826 took place the last concert of Weber in London, during which he premiered a song composed expressely for the occasion. The words were taken from the famous novel Lalla Rookh of Thomas Moore. Exhausted by illness and the premiere of Oberon, Weber only put down on the paper the singer’s part and some cues for the piano. He extemporized the accompagniment at the concert. The present edition contains a detailed introduction dealing with the circumstances of composition and the autograph manuscript’s transmission, a facsimile in colour of the manuscript and two realizations, the first by Ignaz Moscheles, the second provided by the editor.

Informations complémentaires

Poids 675 g
Dimensions 24 × 31 cm